Ne vous étonnez pas de voir se terme dans les paroisses relevant de l'Archidiocèse de Montréal. En effet, il y a plusieurs années déjà, Son Éminence Jean-Claude Cardinal Turcotte alors archevêque de Montréal a créé, dans chacune des paroisses, des conseils paroissiaux de pastorale.

Le rôle essentiel de chacun de ces conseils, habituellement composé de huit personnes est de prêter main forte au prêtre-curé pour mettre en place, selon les besoins de la paroisse, les différentes orientations pastorales mises de l'avant soit par le Vatican ou par la Conférence des Évêques Catholiques du Canada.

Les orientations pastorales sont variées et elles sont le fruit des recommandations et/ou des décisions prises lors des Synodes par l'ensemble des évêques. Elles toucheront directement l'évolution de l'Église et sa croissance spirituelle. Par exemple, le conseil paroissial de pastorale pourra développer des outils et des approches pour favoriser, par exemple, la nouvelle évangélisation, l'évolution de la famille au sein de l'Église, la vie consacrée et les vocations et plusieurs autres sujets.

Une fois par mois, dans la plupart des paroisses, les conseils se réunissent pour discuter des orientations pastorales et la meilleure manière de les implanter et d'en faire le suivi en tenant compte des besoins de l'assemblée et de la capacité des églises à pouvoir les réaliser.