Le 11 avril 2008 marquait, pour notre paroisse, son 50e anniversaire de fondation et, tout au long de l'année, diverses célébrations et événements sont venus souligner cet anniversaire tout particulier de notre vie communautaire et paroissiale. C'est feu le Père Lionel M. DesGroseillers, s.m.m. qui a présidé et participé à l'organisation de chacun de ces événements riche de sens pour chacun et chacune d'entre nous.

50 ans passés à vivre et à grandir ensemble, 5o ans à partager le repas Eucharistique et à demeurer attentif à la voix et à la direction de l'Esprit Saint pour notre communauté.

Dans la nuit du 8 au 9 décembre 2012, le bon Père Lionel est entré dans le repos et la présence glorieuse du Seigneur qu'il a aimé et servi toute sa vie durant. Âgé de 82 ans et n'ayant jamais reculé devant rien, il servait les paroisses Marie-Reine-des-Cœurs et Saint-Fabien avec zèle et grand dévouement. Son départ a laissé un vide profond au sein de nos communautés. Le décès du Père Lionel a aussi marqué la fin d'une grande époque puisque, depuis le jour de la fondation de notre paroisse, l'archevêque de Montréal avait confié à la Congrégation des Pères et des Frères Montfortains la direction spirituelle de notre paroisse, une tâche dont la communauté s'est acquittée avec grand dévouement. Le Père Claude Sigouin, s.m.m., supérieur de la vice-province Montfortaine du Canada s'est vu dans l'obligation de remettre notre paroisse au Diocèse de Montréal, n'ayant plus de prêtres disponibles et capables d'assumer la direction spirituelle de notre paroisse.

À l'occasion du 50e anniversaire de fondation de notre paroisse, voici le message que nous avait transmis le Père Lionel M. DesGroseillers, s.m.m., prêtre-curé :

«  La paroisse a été érigée par son Éminence le cardinal Léger, le 11 avril 1958. Le Père Léo Beaudoin, montfortain, fut le premier curé. Son presbytère, une maison de trois pièces au 5240 Louis-Veuillot. Le 4 mai, première messe dominicale au Foyer Rousselot, encore en construction et qui accueille toujours aujourd’hui 171 personnes, la plupart aveugles. C’est là qu’eut lieu la première Assemblée des paroissiens, le 11 mai suivant. Puis, on se rassembla au sous-sol du Sanctuaire, en 1960; et à l’école primaire, rue Bossuet dès qu’elle fut construite en 1963. Le 13 mars 1966, les fidèles prirent possession de leur nouvelle église.

Notre « petit territoire » porte, on le constate, des institutions de valeur exceptionnelle et qui donnent toujours du fruit d’humanisation remarquable. Dès 1915, les Franciscains avaient érigé leur monastère « hors de la ville », auquel s’ajouta bientôt une véritable église, ouverte à la journée longue pour la prière et la confession personnelle. Leur Maison est devenue l’Accueil de 46 Pères, la plupart âgés. En 1880, tout près, les Sœurs Missionnaires Franciscaines de l’Immaculée Conception ouvrirent le Pensionnat des Saints-Anges qui compte encore 600 élèves. En 1957, au sanatorium de Rosemont s’ajouta l’hôpital Maisonneuve, maintenant l’un des plus importants établissements de santé au Canada, avec ses 716 lits et ses deux mille employés et administrateurs. À Noël 1960, le Sanctuaire Marie-Reine-des-Cœurs devenait le haut-parleur de la Parole de Dieu et du message marial par les Montfortains dans l’Est de la ville. Aujourd’hui encore, 400 pèlerins viennent y prier chaque jour et approximativement 2 500 chaque fin de semaine. Ce Centre Marial offre aussi conférences, publications, rencontres, réflexions, apprentissage spirituel à la journée longue. En 1964, les Sœurs Grises bâtirent, sur la rue Sherbrooke Est, l’École Secondaire Marguerite de la Jammerais qui compte encore 1 271 élèves.

À nos messes quotidiennes et dominicales, aux comités essentiels que sont le Conseil paroissial de pastorale, l’assemblée des marguilliers et la liturgie, aux associations florissantes des premières heures, se sont ajoutés le Club de l’Âge d’Or en 1970, l’Artisanat en 1977, les Associés de la Providence, Partage de foi, Vie Montante, et tant d’autres groupes d’échanges, comme les parcours catéchétiques de nos jeunes en apprentissage de vie chrétienne. Et la 40e édition du Grand Bazar.

Oui! Nous avons de quoi fêter! Collaborateurs du Seigneur dans l’Église diocésaine, témoins, partenaires, apôtres des derniers temps. « Ensemble! ensemble! Nous pouvons faire ENSEMBLE un monde meilleur et nouveau ».

Lionel M. DesGroseillers, s.m.m.
Prêtre-curé de la paroisse Marie-Reine-des-Cœurs


Au début, un premier logo est apparu avec la publication du premier feuillet paroissial. Il s'agit, on l'aura reconnu, d'une représentation stylisée de notre église paroissiale. C'est aussi le logo qui, durant les 50 premières années d'existence de la paroisse a été utilisé, bien sûr sur notre feuillet paroissial, mais aussi sur toutes nos publications officielles et sur notre site Web.

Si nous avons bien aimé cette belle représentation graphique, force nous est de reconnaître que ce logo nous ne nous dit rien au sujet de Marie, Reine de nos cœurs!

C'est donc pour cette raison qu'en 2008, à l'occasion de notre 50e anniversaire, nous avons créé ce nouveau logo, bien représentatif, cette fois, de Marie, Reine de nos cœurs. Il s'agit, comme on peut le voir, d'un grand cœur rouge, bien vivant au centre duquel un grand M évoque combien Marie est présente en nos cœurs. Les lauriers dorés qui l'entourent nous rappellent la majesté et la souveraineté de Marie et, la croix qui surmonte l'ensemble évoque certainement l'approche mariale du Père de Montfort « À Jésus par Marie ».

Prière

Pour ces cinquante ans de vie communautaire, pour les messes participées, le bénévolat partagé, les fêtes célébrées, la foi, l’espérance et l’amour qui nous ont ensoleillés, merci, mercis! Seigneur par la Reine de nos cœurs. Amen.

Note au lecteur : Les photos qui suivent ont été puisées dans le livret-souvenir que nous avions fait publier lors de notre 25e anniversaire de fondation. Il s'agit de Photos d'archives qui ont été tramées pour l'impression et donc, la qualité de certaines Photos peut laisser à désirer. Nous espérons néanmoins qu'elles vous permettront de partager, avec nous, cette page importante des premières heures de notre paroisse.

Le 11 avril 1958

La paroisse Marie-Reine-des-Cœurs est officiellement érigée par son Éminence le Cardinal Paul-Émile Léger, qui permet aux Pères Montfortains l'établissement d'un Centre Marial à Montréal, avec l'engagement que ceux-ci desserviront la nouvelle paroisse.

On créait ainsi la plus petite paroisse du diocèse de Montréal, avec ses quelque 400 familles devenues officiellement 422 en juin 1958. On y comptait 339 familles canadiennes françaises; 567 enfants, dont 483 canadiens français étaient dénombrés.

Ci-contre, une petite carte géographique présente le secteur paroissial desservi délimité au Nord par la rue Beaubien et le boulevard Rosemont, au Sud par la rue Sherbrooke Est, à l'Est par la rue Du Quesne et, à l'Ouest, par le boulevard de l'Assomption.

D'importantes institutions et repères géographiques se trouvent sur notre territoire, à savoir :

  1. Le Sanctuaire Marie-Reine-des-Cœurs et le centre marial des Pères et des Frères Montfortains;

  2. École primaire Marie-Reine-des-Cœurs devenue, en 2007, le centre de formation pour adultes EMICA;

  3. Chapelle et monastère des Pères et des Frères Franciscains;

  4. Chapelle et résidence des Sœurs missionnaires Franciscaines et pensionnat Notre-Dame-des-Anges;

  5. Centre hospitalier universitaire Maisonneuve-Rosemont;

  6. Centre hospitalier de soins de longue durée Foyer Rousselot et école secondaire privée Marguerite de Lajemmerais;

  7. Église paroissiale Marie-Reine-des-Cœurs.


La rue de Cadillac vers 1880

Emplacement de la future école
primaire Marie-Reine-des-Cœurs
   
Le Père Léo Beaudoin, s.m.m. prend en charge les paroissiens de Marie-Reine-des-Cœurs et son dévouement n'a d'égal que l'empressement de ses nouveaux paroissiens vis-à-vis leur premier pasteur. Une habitation lui est trouvée : un trois pièces au 5240, rue Louis-Veuillot qui lui servira de logement, de chapelle et de presbytère.

L'entraide bat son plein : les meubles, les vêtements et accessoires du culte s'accumulent rapidement grâce à une générosité qui ne se démentira jamais.

Un premier curé et des premiers marguilliers entièrement dévoués à la cause vont réussir ensemble l'établissement d'une communauté chrétienne : la paroisse Marie-Reine-des-Cœurs.

La première assemblée paroissiale, tenue au Foyer Rousselot le 11 mai 1958, élira les huit premiers marguilliers, (photo ci-contre) soit Messieurs Victor Lefrançois, Léo-Paul Durocher, richard LaSalle, Jean-Paul Lauzon, Avila Bourbonnais, Pierre Béland, Léo Guay et J. Paul Bélec, les trois premiers étant élus marguilliers du banc.

 

 
  Père Léo Beaudoin, s.m.m.,
Premier prêtre-curé de MRDC
   
 
  Les huit premiers marguilliers
 
1958 et 1959 sont des années de premières...
 


Premier baptême

4 mai 1958 :   La première messe est célébrée au Foyer Rousselot. La quête rapporte 78,13 $
 
8 juin 1958 :   Le feuillet paroissial fait son apparition.
 
14 juin 1958 :   Premier baptême : Martin, Christian, Joseph, Léonce, fils de Aimé Jacques et de Raymonde Lépine.
 
15 juin 1958 :   Le « Prions en Église » est distribué pour la première fois.
 
1er juil. 1958   Premier mariage : Mademoiselle Jovette Carrière épouse Monsieur Robert Sasseville de la paroisse Saint-Anselme.
 
1er oct. 1958 :   Achat du terrain par la Fabrique à l'intersection des rues Bossuet et Turenne dans l'arrondissement Nouveau-Rosemont au coût de 27 687 $ et entièrement payé en 4 ans.
 
14 fév. 1959 :
 
Premières funérailles : Madame Élodie Masse.
 
 
Premiers confirmands
4 mars 1959 : 
 
La Caisse populaire Marie-Reine-des-Cœurs est fondée.
 
 
22 mars 1959 :  Les messes dominicales sont maintenant célébrées dans le gymnase de la toute nouvelle école primaire Marie-Reine-des-Cœurs, construite face au terrain acquis par la Fabrique. Le presbytère déménage au 5952, rue de Jumonville, angle Bossuet.
 
 
22 avr. 1959 :  Toujours à l'école primaire Marie-Reine-des-Cœurs, 22 enfants sont confirmés par Monseigneur Valérien Bélanger, évêque auxiliaire de Montréal  


Le terrain acquis par la paroisse à l'intersection des rues Turenne (à gauche) et Bossuet (à droite)
À l'arrière-plan, le centre hospitalier Maisonneuve-Rosemont des Sœurs Grises.
 

Père Irvine Leclerc, s.m.m Père Lucien Philibert,
s.m.m.
   

Les membres du Syndic de la paroisse
 

V. Charbonneau M. Hogue J.O. Lévesque
     
Noël 1960 :   Les Pères Montfortains nous accueillent au sous-sol de leur tout nouveau Centre Marial.
20 janvier 1961 :   Le Père Irvine Leclerc, s.m.m. succède au Père Léo Beaudoin, s.m.m. à la direction spirituelle de la paroisse.
11 juin 1963 :   Requête pour la construction de l'église paroissiale : 83 % des voix sont favorables.
1er septembre 1963 :   Un premier vicaire : le Père Lucien Philibert, s.m.m. nous arrive.
10 septembre 1963 :   Nomination de trois (3) syndics : Messieurs Vianney Charbonneau, Marcel Hogue et J. Octave Lévesque.

De 1964 à 1966 :
trois années d'activités intenses, d'espoir et de joie!

 

  1964
Années d'activités intenses où un travail de tous les paroissiens et paroissiennes laisse entrevoir la possibilité d'avoir, dans un avenir très proche, notre propre temple.

1965
La construction de l'église débute avec le constructeur Construction Pisapia Ltée. Les architectes sont membres du cabinet Jodoin, Lamarre, Pratte et associés.

13 mars 1966
Les fidèles de la paroisse Marie-Reine-des-Cœurs prennent possession de leur nouvelle église, bénie solennellement par Son Éminence, Paul-Émile Cardinal Léger, le 30 octobre 1966.

30 mars 1966
Monsieur Léopold Bussières est embauché au poste de sacristain-concierge.

 

Fondations du côté Ouest

   

Fondations du côté Est

   

Bénédiction du terrain

   

Messe inaugurale avec l'évêque

 

Première célébration et inauguration
de l'église, le 30 octobre 1966
Intérieur de l'église Marie-Reine-des-Cœurs
lors de son inauguration
   

Au fil des ans...

1970 : Une première marguillière, Madame Véronique Mercier.

1971 : Un nouveau curé, le Père Wilfrid Bergeron, s.m.m., assisté des Pères Yves Bernard, s.m.m. et Benoît Tourigny, s.m.m., vicaires.

1973 : Année plutôt difficile d'un point de vue financier : nos prêtres décident de loger au Centre Marial, ne se réservant qu'un bureau au presbytère.

Le Père Bergeron, aidé de Monsieur Pétrin, menuisier, entreprend de transformer le presbytère en deux logements dont un premier est loué à un groupe de religieuses de la communauté des Sœurs de la Providence.

Monsieur Léopold Bussières, sacristain-concierge, est remplacé par le Frère Rémi Leblanc, s.m.m. à ce poste.

1974 : Avec l'arrivée, au presbytère, du deuxième groupe de religieuses, la chorale est formée sous la direction de Sœur Régina Crevier.

1975 : Le Père Gaétan Ouimet, s.m.m., nous arrive, rempli de ferveur et de piété, à la direction spirituelle de la paroisse Marie-Reine-des-Cœurs.

Le Frère Roch Lacourse, s.m.m., succède au Frère Rémi Leblanc, s.m.m., au poste de sacristain-concierge.

1976 : Refinancement de la dette de l'église.

1977 : Nous accueillons le Père Roger Dubuc, s.m.m. vicaire et le Père Clément Paquin, s.m.m., vicaire dominical.

1981 : Remboursement complet de la dette.

 
  Père Wilfrid Bergeron, s.m.m.
   
 
  Père Gaétan Ouimet, s.m.m.
   
 
  Père Roger Dubuc, s.m.m.
     
  En 1983, les paroissiens et paroissiennes de Marie-Reine-des-Cœurs s'apprêtent à fêter le 25e anniversaire de fondation de leur paroisse. C'est avec enthousiasme que les fidèles s'organisent, autour du Père Gaétan Ouimet, s.m.m., prêtre-curé de la paroisse et du Père Roger Dubuc, s.m.m., vicaire et des membres du comité organisateur et du conseil paroissial de pastorale pour organiser cet événement unique dans leur vie paroissiale.

Message de Mgr. Paul Grégoire, archévêque de Montréal
aux paroissiens et paroissiennes de Marie-Reine-des-Cœurs
à l'occasion du 25
e anniversaire de fondation de la paroisse

Chers amis,

Je suis heureux de partager votre joie et votre action de grâce... Un tel anniversaire marque une étape importante dans la croissance de votre communauté chrétienne. Si vous faites un retour sur le passé, vous reconnaissez l'action de l'Esprit Saint. Depuis 25 ans, dans votre paroisse dédiée à Marie-Reine-des-Cœurs, des milliers de personnes ont rencontré le Seigneur et cherché à vivre sincèrement son Évangile. Des liens fraternels se sont créés. Des dynamismes et des dévouements se sont manifestés. Pour tout cela, je rends grâce au Seigneur avec vous. Et je vous félicite de tout cœur, en particulier votre dévoué pasteur, le Père Gaétan Ouimet, et son vicaire, le Père Roger Dubuc, de même que les marguilliers et les fidèles qui, de diverses manières, s'engagent au service des autres. Gardez confiance! Le Seigneur est toujours à l'œuvre parmi vous. Aussi, je souhaite que le 25e anniversaire de votre paroisse vous apporte une ardeur nouvelle à bâtir une communauté chrétienne toujours plus vivante et chaleureuse. Dans l'esprit de notre projet pastoral diocésain, que chacun d'entre vous puisse être engagé et responsable au nom de sa foi. Alors, encore longtemps, vous pourrez témoigner de Jésus Christ.

† Monseigneur Paul Grégoire
Archevêque de Montréal